Réseauter avec la gène: 3 étapes pour s’en sortir

Elle revient toujours celle-là: « Oui mais je suis trop gêné pour réseauter ». Et je répond toujours la même chose:  » Moi aussi! » Et puis? Devais-je comprendre que les contrats apparaitraient magiquement chez moi? Cette erreur, je l’ai fait trop longtemps! Depuis que je suis passée à l’action, que je suis sortie de ma bulle, mon chiffre d’affaires a grimpé en flèche! Par ma formation, je savais ce que je devais faire pour atteindre ma clientèle, pour me faire connaître, mais la gène me paralysait. Curieux? Effectivement! L’être humain est souvent curieux…. Même votre relationniste! Cette semaine, je vous partage quelques conseils de relationniste, pour travailler vos relations publiques, même lorsque vous êtes gênés.

Voici donc 3 étapes pour réseauter avec la gène.

1- Où réseauter?

D’abord, questionnez-vous pour trouver où est votre clientèle. Essayez d’oublier que vous êtes gênés, vous ferez des choix plus tard. Vous avez rédigé votre plan d’affaires et connaissez votre clientèle cible: ce qu’elle aime, les lieux qu’elle fréquente, les activités qu’elle apprécie, … Notez ces lieux et événements, ils seront la base de votre plan pour réseauter . Faites quelques recherches pour connaître les nouveaux endroits ou événements qui pourraient intéresser votre clientèle. Gardez cette liste le plus à jour possible. Soyez à l’affût des nouveautés par les médias, vos clients, vos réseaux…. Mais, n’oubliez pas votre cible! Il ne sert à rien de vous déplacer à New York, si votre clientèle est dans le Grand Nord! Surtout lorsqu’on est gêné!

2- Quoi dire?

C’est bien de trouver des clients, des endroits, mais pour leur dire quoi? D’abord, avez-vous une carte professionnelle, une carte d’affaires? Avant de partir, ayez quelques cartes en poche. Ensuite, préparez votre présentation simple, mais claire. Voici ma présentation habituelle:  » Je suis Céline Martel, rédactrice, relationniste. J’accompagne les petites entreprises à se faire connaître ou reconnaître par le biais des trucs de relations publiques. » Je me suis pratiquée des dizaines et des dizaines de fois avant d’être à l’aise avec ma présentation. J’ai changé certains mots, inversé d’autres, modifié le ton, ajouté mon sourire. Lorsque c’est devenu naturel, j’étais prête! Aussi simple que ça! Dans ma présentation, on sait ce que je suis, ce que je fais, qui je vise et les outils que j’utilise. Exercez-vous devant le miroir, avec un ami, dans l’auto…. Vous verrez, ça deviendra naturel à un certain moment.

3- Je sais où. Je sais quoi. Maintenant, quand et comment?

Non! On ne panique pas! Dans votre entourage, vous avez certainement des gens qui réseautent, des entrepreneurs. Questionnez-les! Ces personnes acceptent généralement que vous les accompagniez. Parmi tous les entrepreneurs que je connais, ils acceptent tous avec plaisir d’introduire de nouveaux entrepreneurs à leurs contacts. Lors d’une prochaine activité avec ce même groupe, vous connaîtrez donc déjà quelques personnes! Vous serez plus à l’aise, moins gêné.

Ou encore, inscrivez-vous à des formations ou des conférences. Quoi de mieux que de réseauter tout en apprenant! Vous agrandirez alors votre réseau de contacts. Personnellement, je traîne toujours avec moi mes cartes d’affaires. À chaque fois qu’on me demande mes coordonnées, je sors ma carte. Tant qu’à prendre n’importe quel petit papier pour inscrire mon nom et numéro de téléphone, j’utilise ma carte d’affaires, même avec l’enseignante de mon fils. À chaque fois, on réagit en répondant: « Tu es en affaires? Wow!  » Et si on me questionne davantage, je sors ma petite phrase apprise par cœur. Ça fait toujours bonne impression.

Maintenant, prenez une grande respiration…. faites votre liste, préparez votre petite phrase, prenez contact avec quelques personnes pour rejoindre votre cible et surtout…. Relaxez… Tout ira bien. L’action amène ses résultats! Au plaisir de lire vos expériences!

Céline, VOTRE relationniste.

Réseauter avec la gène: 3 étapes pour s’en sortir
Mot clé :                                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *